Aujourd'hui il fait beau. Le soleil réchauffe avec constance l'air frisquet du matin créant une ambiance printanière. Le chaton dort quelque part dans la maison dans un nouveau nid qu'il s'est formé, rassasié d'avoir reçu sa dose laïque et obligatoire de papouilles quotidiennes (et de croquettes). Des moineaux se chamaillent à grands pépiements dehors. Un couple de tourterelles arpente le jardin consciencieusement. Un merle fait son marché comme s'il était chez lui. De superbes buses planent à la recherche d'une bestiole à serrer. Un quat quat passe dans la rue à toute allure poursuivi par une remorque dans laquelle des chiens de chasse aboient, comme une cavale infernale. La cloche de l'église sonne l'heure, deux fois, au cas ou quelqu'un aurait raté la première salve. D'ailleurs effectivement, habituellement on rate toujours les premiers coups qui nous prennent par surprise. Alors, on tend l'oreille, on attend la deuxième édition et on est content de savoir l'heure qu'il est et d'avoir réussi à ce petit jeu de piéger ce trublion impudent...